Loading...

Exposition "Polaroid and I" avril 2014 @ En Face (19)

 Auto pagination
Marin(e)
Marin(e)

L'autoportrait est un exercice difficile, la mise au point et le cadrage sont souvent hasardeux. J'essaie donc de me concentrer sur un seul élément du visage pour faire passer mon message, ici la bouche, sensuelle et contrastée.

[esprit] Nomade
[esprit] Nomade

"Telles des briques, les lettres ont une potentialité de construction, elles nous permettent de construire une pensée" Jaume Plensa, sculpteur barcelonais | Cette sculpture monumentale installée face à la Méditerranée sur les remparts de la citadelle d'Antibes m'a fait pensé, par sa position, à un penseur de Rodin revisité. L'horizon infini de la mer étant pour moi un lieu privilégié de rêveries, de réflexion et de méditation, j'ai été particulièrement sensible à cette œuvre dans laquelle le visiteur peu pénétrer et se laisser envelopper par les jeux de lumière créés par les pleins et les vides des lettres découpées. Une belle invitation au voyage pour esprits nomades...

Man in the mirror
Man in the mirror

"If I'm going to be in front of the camera... it will be behind a mirror."

Autoportrait
Autoportrait

auto-portrait réalisé avec mon sx70 et un déclencheur souple… plus sérieusement, cette image représente la partie de moi qui ne veut pas grandir, toujours s’amuser et rigoler. elle combine deux de mes grandes passions, le polaroid et le street art.

enjoy your life !

Lazy afternoon
Lazy afternoon

« Songer à ne pas trop songer.

Mettte de côté l'Obscur pour laisser entrer le Clair.

Profiter, profiter, profiter. »

smells like...version sans Gold
smells like...version sans Gold

Cette paire de Converse, je l'ai portée pendant toutes mes années lycée, et même un peu plus. Elle faisait partie de moi, comme un prolongement de qui j'étais. A l'époque, quand on portait des Converse, on affichait clairement ce qui tournait en boucle dans notre walkman. Je vous parle de ça, ça fait maintenant plus de 15 ans, mais je ne crois pas que les choses aient tellement changé. Parce que si on doit pas oublier l'enfant qui est en nous, faut pas pour autant laisser l'ado sur le bas-côté.